Une formation à vocation professionnelle

Le Magistère Juriste d’Affaires – DJCE a pour objectif de former ses étudiants aux métiers du droit des affaires, et tout particulièrement aux professions d’avocat d’affaires en cabinet et de juriste en entreprise.
Les statistiques réalisées sur les promotions passées prouvent que cet objectif est atteint. En effet, la majorité des anciens du Magistère sont aujourd’hui associés de cabinets d’avocats d’affaires français, anglais ou américains, ou directeurs juridiques ou fiscaux d’entreprises et d’institutions financières de premier plan.

Des débouchés prestigieux et diversifiés

Néanmoins, la richesse de la formation du Magistère se reflète aussi dans la diversité de ses débouchés et des parcours empruntés par ses anciens étudiants, qui restent plus ou moins liés au droit des affaires.
Ainsi, l’on retrouve parmi les anciens des chargés de mission auprès de l’Autorité des marchés financiers (promos 1994, 1995, 1997), des magistrats ayant passé le concours de l’Ecole nationale de la magistrature (promo 1995), un responsable juridique de la Ligue de football professionnelle (promo 1995), des notaires (promos 1991, 1997, 2003, 2011), des gestionnaires de patrimoine (promo 1990), des huissiers de justice (promo 1991), des dirigeants d’entreprises telles que Dassault ou Jean-Paul Gaultier (promos 1988, 1990)…

Une ouverture vers l’étranger

De nombreux anciens ont exercé à l’étranger après leur formation au Magistère, ce qui témoigne de l’excellent niveau d’anglais des étudiants à l’issue de celle-ci. Ainsi, certains anciens exercent, à titre d’exemple seulement, à Hong-Kong (promos 2009, 2010), Shanghai (promo 2010), New-York (promos 2002, 2007, 2009), Chicago (promo 1996), Londres (promos 2006, 2007, 2009), Pékin (promo 2007), et Johannesburg (promo 2011).

Poursuite des études

Pour ce qui est de la poursuite des études après le Magistère, de nombreux étudiants ont pu intégrer de prestigieuses universités étrangères après leur diplôme, telles que Harvard (promos 2001, 2002, 2003, 2007, 2008, 2009, 2014, 2015), Cambridge (promos 2011, 2013, 2014, 2015), Oxford (promos 2006, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016), le Collège de l’Europe, (promo 2010), London School of Economics (promos 2010, 2014), King’s College London (promo 2015), Yale, Columbia, Georgetown, New York University…
D’autres ont choisi d’intégrer de Grandes Ecoles de Commerce, telles que HEC (promo 2010 notamment), l’ESSEC (promos 2009, 2010, 2011, 2012), ou encore l’ESCP (promo 2009).

Témoignages de professionnels

« Rigueur, pluridisciplinarité, appréhension du contexte économique et financier dans lequel s’intègrent les questions juridiques et fiscales, telles sont pour moi les grandes qualités de l’enseignement dispensé au sein du Magistère de Juriste d’Affaires et qui en font une formation de référence. Ces qualités alliées à l’ouverture d’esprit de ses étudiants sont gages d’excellence et préparent de façon remarquable à la vie professionnelle de juriste d’affaires, que ce soit en cabinet ou au sein de directions juridiques. »

« Doués d’une faculté d’analyse et d’un désir permanent de compréhension, les étudiants du Magistère ont toutes les qualités pour maîtriser les mécanismes complexes de la fiscalité.
Leur réceptivité, leur spontanéité et leur excellent esprit d’équipe garantiront leur réussite dans la vie professionnelle. »

Témoignages de diplômés et d’étudiants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Mes premières années de droit ayant confirmé mon attrait pour le droit privé et ayant toujours été intéressé par le monde des affaires, le Magistère Juriste d’Affaires s’est imposé comme un choix logique après ma deuxième année de droit. Ce diplôme est en effet un des rares à offrir une solide formation généraliste en droit des affaires, mais aussi en droit anglais et en droit américain.
Ces trois années au Magistère m’ont permis d’apprendre à travailler de façon intensive et efficace et m’ont ainsi préparé au mieux à mon activité professionnelle actuelle, avocat d’affaires au sein d’un grand cabinet international. Cette formation m’a également permis de rapidement comprendre les enjeux croisés dans les dossiers sur lesquels j’ai été amené à travailler.
Le Magistère, grâce à sa renommée et à la qualité de ses enseignements et de son réseau de partenaires, m’a permis de facilement obtenir un stage durant mes études.
Le partenariat avec l’ESSEC est un réel atout pour la poursuite des études après le Magistère. Il m’a offert l’opportunité de les poursuivre au sein de l’une des plus prestigieuses écoles de commerce, ce qui m’a permis de renforcer la qualité de mon CV grâce à une double compétence droit-finance et une expérience à l’étranger (programme spécial à Singapour (Global Manager in Asia) dans le cadre de l’ESSEC), et ainsi trouver facilement une collaboration me correspondant. »
« C’est en réalité un peu par hasard que je suis entrée au Magistère, après avoir reçu un courrier de l’Université m’invitant à y postuler. Sans avoir jamais voulu faire de droit des affaires au sens strict, j’y ai pourtant trouvé tout ce qui en fait à mon sens une excellente formation, que ce soit au niveau de la variété des cours, des enseignants universitaires ou professionnels, ou encore et surtout des étudiants, chacun apportant au groupe son caractère, ses connaissances et ses différences. Quelle que soit la profession et la spécialisation que l’on souhaite exercer dans le futur, le Magistère permet à chacun et à chacune d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de ses objectifs. C’est en grande partie grâce au Magistère que ses anciens étudiants intègrent chaque année des universités et cabinets d’excellence, et c’est grâce à cette formation que j’ai pu m’épanouir aussi bien dans les études que lors de mon entrée dans le monde professionnel. »
“Diplômé de la promotion du Magistère en 2005, cette formation m’a été particulièrement bénéfique pour ma carrière, notamment par sa pluridisciplinarité, qui est un atout quel que soit le domaine de spécialisation de l’avocat ou du juriste. Ainsi, bien qu’elle soit concentrée sur le droit des sociétés, elle reste généraliste en offrant une vaste palette d’enseignements et permet à chacun d’opter en dernière année pour un certificat de spécialité. C’est une formation largement reconnue par les professionnels du droit des affaires qui permet de décrocher assez facilement une offre de stage ou d’emploi malgré un marché du travail très compétitif. Par ailleurs, il existe en son sein un esprit de groupe permettant de mieux aborder les trois années de travail ensemble qui se déroulent dans un cadre plus propice aux études qu’au sein du cursus classique universitaire. Enfin, si la charge de travail est importante tout au long du cursus, elle s’avère être un facteur de réussite déterminant car les étudiants du Magistère acquièrent ce faisant une capacité de travail et une rapidité de réflexion qui font la différence. »
« Quinze ans après sa création, le Magistère est devenu une forte réalité pour ne pas dire une référence, au même titre que les « master » des écoles de commerce. Par la qualité des enseignements qui s’y trouvent dispensés, mais aussi la qualité des promotions qui s’y sont succédé, ce diplôme a acquis ses lettres de noblesse. »

Cabinets d’avocats et Entreprises partenaires